Suivre Villeroy & Boch

Rapport intermédiaire au premier trimestre 2020 : les premiers effets de la pandémie du coronavirus se font sentir

Communiqué de presse   •   avr 22, 2020 08:38 CEST

  • Chiffre d’affaires consolidé de 182,4 millions d’euros, en recul par rapport à l’exercice précédent (197,7 millions d’euros)
  • Le résultat consolidé (EBIT) de 4,3 millions d’euros reste positif (exercice précédent : 8,5 millions d’euros)
  • Un net recul du chiffre d’affaires est attendu au deuxième trimestre (notamment du fait de la Division Arts de la Table) ; il est actuellement impossible de faire des prévisions sérieuses pour l’ensemble de l’année en raison de la visibilité restreinte des répercussions de la pandémie.


Chiffre d’affaires consolidé : 
182,4 millions d’euros

Au cours du premier trimestre 2020, le Groupe Villeroy & Boch a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 182,4 millions d’euros (ventes de licences comprises), chiffre inférieur de 15,3 millions d’euros et de 7,7 % à celui de l’année précédente. Dans le sillon de la pandémie du coronavirus, des répercussions se sont fait sentir dès janvier, et tout particulièrement en Chine. Alors que le chiffre d’affaires était encore supérieur à celui de l’année précédente sur les deux premiers mois, d’importants reculs ont été enregistrés en mars, du fait notamment de la fermeture des boutiques d’Arts de la Table dans le monde entier.

Le volume des commandes a enregistré une classique hausse saisonnière de 20,6 millions d’euros, par rapport au 31 décembre 2019, pour s’établir à 65,4 millions d’euros grâce aux entrées de commandes du premier trimestre 2020. La part de la Division Salle de Bains et Wellness ressort ici à 46,6 millions d’euros (31/12/2019 : 35,3 millions d’euros) et celle de la Division Arts de la Table à 18,8 millions d’euros (31/12/2019 : 9,5 millions d’euros).

EBIT : 4,3 millions d’euros

En raison du net tassement du chiffre d’affaires causé essentiellement par la crise du corona, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a enregistré un recul et ressort à 4,3 millions d’euros au premier trimestre 2020.

Évolution au sein des Divisions

Au premier trimestre 2020, la Division Salle de Bains et Wellness a réalisé un chiffre d’affaires de 125,8 millions d’euros (contre 131,4 millions d’euros au cours de l’exercice précédent). Le recul de 5,6 millions d’euros du chiffre d’affaires a principalement été enregistré dans les départements Meubles de salle de bains (-1,1 million d’euros) et Céramique sanitaire (-4,8 millions d’euros), dans lesquels une baisse accrue des ventes a été enregistrée depuis janvier en raison de l’apparition du coronavirus, et tout particulièrement en Chine. Les résultats du département Robinetteries sont en revanche réjouissants, avec une hausse de 5,2 % du chiffre d’affaires. Dans le domaine Wellness, le chiffre d’affaires du Groupe reste stable par rapport au même trimestre de l’année précédente.

La Division Arts de la Table a atteint un chiffre d’affaires de 56,0 millions d’euros au premier trimestre 2020 (exercice précédent : 65,5 millions d’euros), chiffre inférieur de 9,5 millions d’euros à celui de l’année précédente. La baisse significative du chiffre d’affaires est principalement due à la fermeture des points de vente ordonnée sur presque toute la planète par les autorités et se répercute sur tous les circuits de distribution, à l’exception du commerce électronique. Dans l’activité de gestion de projets, la crise du corona a entraîné une réticence à investir chez de nombreux partenaires à l’échelle internationale, en particulier dans les secteurs du tourisme et de la restauration, de sorte que les chiffres d’affaires de ce segment ont baissé de 15,4 % par rapport à l’an dernier. En guise de mesure directe, du personnel de Villeroy & Boch a été mis en disponibilité et des mesures temporaires de chômage partiel ont été mises en œuvre lorsque cela était possible. Les usines de la Division Arts de la Table de Merzig et de Torgau sont provisoirement à l’arrêt depuis le milieu du mois de mars. 

Investissements

Au cours du premier trimestre 2020, le Groupe Villeroy & Boch a investi 3,5 millions d’euros (exercice précédent : 4,2 millions d’euros) en immobilisations incorporelles et corporelles. La part de la Division Salle de Bains et Wellness ressort ici à 2,7 millions d’euros, et celle de la Division Arts de la Table à 0,8 million d’euros. Dans la Division Salle de Bains et Wellness, les investissements ont notamment servi à acquérir de nouvelles installations destinées aux usines de céramique en Thaïlande et en Hongrie. Dans la Division Arts de la Table, les investissements ont essentiellement été consacrés à l’entretien et à la modernisation du centre de logistique de Merzig ainsi qu’à l’achat de nouveaux outils destinés à la production à Merzig.

Perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2020

En raison des mesures adoptées dans de nombreux pays du monde, la crise du corona domine actuellement la vie publique et a des répercussions importantes sur le développement économique. Par son communiqué ad hoc du 20 mars 2020 du fait de la pandémie du coronavirus, le Directoire de Villeroy & Boch AG a révisé ses prévisions annoncées dans le cadre du rapport de gestion 2019 concernant le chiffre d’affaires et le résultat. Il y indiquait un chiffre d’affaires et un résultat pour l’exercice en cours inférieurs aux précédentes prévisions, qui tablaient sur une légère croissance.

Le Directoire maintient également cette déclaration. Au regard de l’incertitude quant à la durée de la crise du corona et son impact futur, il n’est pour l’heure pas possible de faire des prévisions sérieuses en ce qui concerne l’évolution de l’économie mondiale et de ses régions, pas plus qu’il n’est possible d’en faire au sujet de l’évolution du Groupe Villeroy & Boch sur l’ensemble de l’année 2020. Pour le deuxième trimestre 2020, un recul du chiffre d’affaires est attendu en dépit des mesures prises pour pallier à la situation.

Villeroy & Boch est une des principales marques de prestige au monde pour les produits en céramique. Depuis sa fondation en 1748, l’entreprise familiale, dont le siège se trouve à Mettlach en Allemagne, est symbole d’innovation, de tradition et de style. La marque célèbre est présente dans 125 pays avec des produits issus des domaines de la salle de bain et du bien-être et des arts de la table.

Pièces jointes

Document PDF